650 élèves des écoles publiques du secteur d'Aigueperse et leurs équipes pédagogiques se sont retrouvés toute la journée du 21 mai 2010 à Aigueperse pour présenter le travail effectué en classe, les démarches employées, découvrir celui des autres et partager des moments de découvertes.

Un moment fort dans le parcours scolaire des élèves.

 

 


 

Secteur d’AIGUEPERSE

ACP 2010

Art, culture et Patrimoine

l’école publique en haut de l’affiche

 


 

 Télécharger l'article (PDF)

 

 

Une genèse comme une évidence 

Inscrit dans une dynamique collective, pour la troisième année consécutive, les équipes pédagogiques du secteur de collège d’AIGUEPERSE souhaitaient continuer cette collaboration enrichissante et stimulante, cette coopération permissive et émancipatrice où chacun se renforce des expertises des individualités mais aussi des doutes du groupe, où l’audace se conjugue avec la prudence et l’efficacité. Après deux années extrêmement riches d’un travail sur la démarche scientifique, opérations ayant bénéficié du label « main à la pâte » et débouché sur « Sciences buissonnières 2008 » et « Sciences buissonnières 2009 », activités agrégeant près de 400 enfants, 18 classes et 7 écoles, les enseignants ont choisi d’orienter leur projet collectif sur le terrain de l’intelligence sensible dans un souci de parcours scolaire cohérent, équilibré et diversifié pour les élèves.

 

 

 

ACP-1.png ACP-2.png

 

 

Une initiative collective favorisant les synergies

Une dynamique qui prend ses racines dans le courant de l’année 2008/2009 et les initiatives de la commission continuité des apprentissages sur le bassin Riom Limagne et Combraille et la réflexion sur l’enseignement de l’histoire des arts et la nouvelle épreuve du Brevet, impulsion qui s’amplifie dans les premier et second trimestres de l’année 2009/2010 et trouve son apogée le 21 mai 2010.

Les écoles publiques du secteur de collège d’AIGUEPERSE organisaient dès la rentrée 2009 des séances de travail pour concevoir le projet général et mettre en œuvre les projets de classes et les projets collaboratifs. Toute l’année, les rencontres se succédaient, « Art, Culture et Patrimoine 2010 » prenait corps et se densifiait pour aboutir à une rencontre centrée sur l’éducation artistique, la constitution d’une culture et la connaissance du patrimoine, sur l’être et le sensible.

650 élèves originaires de 25 classes des écoles publiques de 8 communes ont coopéré pour faire vivre ce projet : l’école publique élémentaire « LES JACQUEMARTS » d’AIGUEPERSE, l’école maternelle publique « LE PETIT PRINCE » d’AIGUEPERSE, l’école primaire publique « MAURICE GENEST » d’AUBIAT, l’école primaire publique d’EFFIAT, l’école primaire publique de CHAZELLES, l’école primaire publique de MONTPENSIER, l’école primaire publique de JOZERAND, l’école primaire publique de SAINT QUINTIN SUR SIOULE.

 

ACP-3.png                ACP-4.png

 

 

Un travail dense inscrit dans la durée et le quotidien

Ces équipes pédagogiques, toutes situées sur la circonscription de RIOM LIMAGNE, se sont mobilisées durant toute cette année 2009/2010 pour interpréter les signes de notre patrimoine, pour libérer les imaginaires et découvrir les langages artistiques, pour expérimenter et s’engager dans l’acte expressif, pour élargir le champ culturel, pour fréquenter les humanités et les lieux culturels, pour valoriser ces activités…

Tous ces projets de classes ont nourri la motivation des élèves et donné du sens aux apprentissages. Ils ont permis le travail de chaque élève sur et pour lui-même, puis l’ouverture de ce dernier à autrui pour coopérer avec l’autre et faire ensemble, enfin par la coopération et l’accès au collectif l’élève envisage de faire pour l’autre et d’offrir un spectacle, une production, une lecture avec une intention. Chaque initiative a facilité  l’acceptation de l’effort et de l’exigence d’une action débouchant sur des restitutions publiques extrêmement variées ainsi que les contraintes d’un travail sur le long terme.

 

ACP-5.png ACP-6.png

 

 

Un point d’orgue consistant, riche et diversifié

Le 21 mai était donc le point d’orgue de ce projet coopératif entre les écoles d’un secteur scolaire.

Plusieurs espaces étaient prévus dédiés chacun à un type d’activités :

1.     Partager et découvrir : un vaste espace d’exposition, dans l’ancienne halle au blé, haut lieu de patrimoine d’AIGUEPERSE, pour les classes porteuses de projets qui pouvaient ainsi valoriser les productions et les démarches générées par les initiatives très diverses de chacun (photographie, abécédaire, chimères et dragons, patrimoine local…), espace qui permettait aussi d’accueillir des classes visiteuses et le public.

 

 ACP 7 ACP-8.png

 

2.    S’émerveiller et s’enrichir : un espace de rencontre avec des artistes et des acteurs culturels au centre de loisirs et à la maison des associations. Ainsi 15 professionnels se sont mobilisés pour rencontrer les élèves. Chaque classe a pu, dans son parcours de journée, les rencontrer  pour s’émerveiller de l’acte artistique qui représente le monde, l’interprète,  prend la matière et la transforme pour nous rendre une réalité quotidienne différente qui nous interroge, nous désoriente, nous charme, nous surprend... Sculpteur, illustrateur, calligraphe, graveur, imprimeur par linogravure ou eau forte, conteuse…étaient au programme des rencontres. Mais il convenait également d’accéder à la culture en fréquentant les lieux culturels et les acteurs de ce secteur. La bibliothèque municipale proposait des ateliers de jeux littéraires, le centre de loisirs avait mis en place des ateliers de pratiques plastiques, les archives départementales ouvraient les richesses de leurs ressources, l’Office Culturel Nord Limagne et l’association culturelle des environs d’AIGUEPERSE offraient un très riche parcours de découverte pour s’approprier le patrimoine local.

 

 ACP-9.png ACP-10.png

 

3.    Eveiller les sens et construire une réflexion : un espace de contact avec le spectacle vivant, plus particulièrement la danse contemporaine, avec M. Sidi GRAOUY de la compagnie « AIR FOOD COMPAGNY », pour aussi se confronter avec des signes et un langage exigeant, pour atteindre l’émotion à travers un parcours et une évocation corporelle de la conquête de la verticalité et de l’ouverture à l’autre.

 

 ACP-11.png ACP-12.png

 

4.    Interpréter et s’engager avec un espace pour « brûler les planches » et se lancer dans l’expérience de présenter un travail artistique à d’autres classes avec 6 bouquets de spectacles et 12 classes artistes porteuses de projet de création : chorales, théâtres, chansons, contes, marionnettes...

 

                ACP-13.png                     ACP-14.png

 

 

Des activités fédératrices pour renforcer les projets de classes

Mais le projet prévoyait également des activités et moments fédérateurs pour les 650 enfants participants. Les chorales d’enfants interprétant des répertoires issus de la tradition, les bals d’enfants « TRADAMUSE » construits autour de la danse traditionnelle ont fait l’objet de coopérations toutes particulières. Des activités où l’on se retrouve et l’on partage, où le propos prend de la force et du sens parce que l’on est ensemble. Des moments plaisirs qui donnent envie de reprendre, de recommencer, de continuer…

 

 ACP-15.png ACP-16.png

 

 

Un projet écho d’un territoire

Cette initiative a également permis de rassembler et développer des synergies avec les ressources et forces vives de ce territoire qui a su se mobiliser de manière remarquable pour cet évènement notamment les professionnels des arts, de la culture et du patrimoine et le milieu associatif.

Cette action a nécessité un accompagnement conséquent, tant logistique que financier et humain porté par les collectivités locales permettant de souligner l’intelligence politique de nos élus (municipaux, communautaires, départementaux) qui ont su l’accompagner de manière exemplaire.

Ce projet a aussi su s’appuyer sur l’ingénierie de l’éducation nationale avec ses conseillers pédagogiques « art et culture », ses conseillers pédagogiques de circonscription, son service Académique d’animation pédagogique rattaché et géré par le CRDP ainsi que le milieu associatif qui accompagne l’école dans sa mission avec le concours de l’OCCE 63.

 

 ACP-17.png ACP-18.png

 

 

Un programme qui contribue à rendre concevable un avenir sur un territoire

Cette opération montre aussi que l’école est le creuset pour une dynamique culturelle et artistique, pour un humanisme fondateur du citoyen de demain, qui connaitra et comprendra les signes de son héritage culturel, qui estimera ce territoire et en aura une image positive, qui maîtrisera les compétences psychosociales nécessaires à un vivre ensemble harmonieux. L’école crée ainsi les conditions pour que chacun puisse envisager de se projeter dans un avenir ici et demain. Elle génère un élan de générosité qui lie la communauté au delà du champ scolaire et change en profondeur l’image et le rôle de l’école sur un territoire.

 

 ACP-19.png          ACP-20.png

 

 

Un élan qui sera accompagné et appelle une suite

Les représentants de l’éducation nationale, par la présence de l’Inspecteur de la circonscription M. BIGAY et la visite de l’Inspecteur d’Académie Adjoint, M. LEOTOING, ont souligné l’intérêt et la qualité d’une telle initiative, sa densité et profondeur pédagogique tant pour les élèves que pour les enseignants, la communauté éducative, le territoire et l’institution. Ils ont tous les deux réaffirmés leur attachement aux initiatives de terrain qui sont irremplaçables et les plus adaptés aux situations particulières de chaque secteur ou bassin d’enseignement. Ils ont souligné l’engagement de tous les acteurs et le bel élan de ce projet sur tout un secteur de collège. Ils proposeront aux initiateurs et participants du projet un dispositif de formation continue pour approfondir et enrichir cette démarche, pour la rendre pérenne et la partager.

 

ACP-21.png

 

 

 

 

Eric CHAMPION,

Directeur de l’Ecole Publique Elémentaire

 « LES JACQUEMARTS »

4 bd Charles de Gaulle

63260 AIGUEPERSE

04 73 63 72 22

courriel : ecole-elem.aigueperse.63@ac-clermont.fr

 

 


 

 

Télécharger l'article (PDF)

 

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil